Sélectionner une page

LE SEO pense désormais à l’expérience SEO & Client

24

JUILLET, 2017

Expérience client
SEO
WEB Marketing

Rappelez-vous, notre travail consiste à optimiser le contenu pour différentes intentions clients – pas pour les moteurs de recherche.

Le chroniqueur Bobby Lyons explique pourquoi les SEO doivent s’éloigner du «contenu SEO» et commencer à penser au contenu qui répond aux besoins des utilisateurs tout au long de son voyage client.

Il y a dix ans, se référer au contenu d’une page comme «contenu SEO» était souvent approprié. La densité de mots-clés était encore un facteur important pour classer le contenu de la page, et les professionnels de SEO ont lutté pour atteindre les objectifs de référencement tout en offrant une expérience de contenu attrayante pour le client.

Aujourd’hui, j’entends de temps en temps le contenu demandé et / ou développé par mon équipe comme «contenu SEO». Bien qu’il soit facile d’être offensé, le fait est qu’il y a eu un temps dans le référencement où la qualité du contenu n’était pas notre priorité absolue, Nous devons donc posséder notre passé. Certes, Google, Bing et Yahoo partagent une partie de la faute, alors que nous jouions simplement la main qu’on nous a infligée à l’époque.

Google a depuis remanié le pont, et la main qui nous est traitée aujourd’hui exige que notre contenu soit en concurrence avec un niveau de qualité. Maintenant, quand j’entends quelqu’un se référer au contenu comme «contenu SEO», je respire profondément et je commence mon processus d’éducation. Le processus commence toujours par reconnaître le passé, puis il est suivi d’une explication détaillée de la façon dont l’optimisation des moteurs de recherche a évolué en optimisation de la recherche.

Le SEO d’aujourd’hui adopte la pensée « utilisateur »

L’optimisation de l’expérience de recherche se concentre uniquement sur l’amélioration du parcours du client. Ces jours-ci, une recherche est souvent le point de départ de ce voyage. Malheureusement, nous connaissons rarement la phrase exacte ou le mot-clé que le client a tapé dans cette boîte de recherche pour commencer son voyage, mais nous connaissons la page sur laquelle ils ont débarqué lorsqu’ils ont atteint notre site Web.

D’après les données de Google Search Console, nous connaissons les mots-clés et les phrases pour lesquels une page se classe, et nous pouvons donc faire une estimation assez éduquée quant aux mots clés que le client utilisait pour arriver sur la page. Nous pouvons ensuite utiliser ces données pour créer un inventaire de mots-clés et de phrases, dont chacun peut dicter une intention d’utilisateur complètement différente.

 » Identifier les lacunes dans l’expérience client  »

Les mots-clés et les phrases de la page servent d’inventaire des intentions du client, ce qui nous permet d’effectuer une vérification pour identifier les lacunes de notre expérience. Quels objectifs le client peut-il avoir que l’expérience de notre site Web ne les aide pas à atteindre? Nous cartographions les diverses intentions à chaque étape du parcours du client, puis effectuons une analyse des lacunes. Les lacunes définissent le travail qui doit être fait pour optimiser le contenu de notre site Web pour l’ensemble du voyage.

Si vous êtes un détaillant, voici quelques lacunes communes que nous voyons :

  • Un chemin est brisé, et l’utilisateur est empêché de prendre la prochaine étape dans son parcours. La navigation peut être le problème, ou peut-être que la page sur laquelle le client a atterri est trop loin dans le chemin et nous devons les ramener à quelques pas.
  • Le client a une question, et nous n’avons pas fourni la réponse. Comment puis-je utiliser le produit X, ou puis-je trouver le produit Indépendamment de la question, si nous ne fournissons pas la réponse, le client est en impasse et ne peut pas continuer. Essentiellement, le pont est éteint et le client doit inverser les étapes et retourner au moteur de recherche.
  • Nous ne stockons pas le produit recherché par le client. Dans ce cas, nous devrons peut-être travailler avec nos partenaires commerciaux pour déterminer si nous avons un écart dans notre assortiment.

Les catégories d’écarts varient selon le but du site et l’intention définie. Chaque page et ensemble d’intentions nécessitent un plan de contenu dédié. Gina Brock, notre gestionnaire de contenu de longue date sur l’équipe de référencement, travaille systématiquement à travers les barrières de l’idée fausse du contenu. Sa définition de ce dont nous avons besoin de nos créateurs de contenu permet de redéfinir le stéréotype de contenu SEO : «Lorsque les moteurs de recherche perçoivent le contenu comme offrant une valeur au consommateur, nous sommes naturellement récompensés. Ce qui est bon pour le consommateur est bon pour le référencement.  »

Le mot « SEO « aujourd’hui signifie créer du

contenu pour les utilisateurs.

Rappelez-vous, notre travail consiste à optimiser le contenu pour différentes intentions clients – pas pour les moteurs de recherche.

Obtenez un Audit Web Gratuit

La performance commence par l’optimisation

Je veux améliorer mon site web

Voulez-vous être informé des nouveaux conseils dès leur parution ?

Abonnez vous gratuitement à notre sublime newsletter hebdomadaire ainsi qu’aux offres spéciale (e-book gratuit ou formations à prix réduits) 1 fois par mois.
En exclusivité via nos partenaire et ABSite.fr

NEWSLETTER

PARTAGER CE CONTENU :

social_medias-facebook-share-absite